Herbold : lavage à chaud

Le spécialiste allemand des lignes de recyclage des plastiques Herbold Meckesheim a décidé d’équiper son centre de test d’un système de lavage à chaud afin de répondre à la demande émergente de process aptes à produire des plastiques recyclés de haute qualité "similaire au vierge".

En effet, depuis quelques années, Herbold exploite dans sa propre usine une ligne de lavage des plastiques afin de démontrer à ses clients l’efficacité de ses solutions. "C’est un véritable laboratoire dans lequel on peut tester et simuler différents process de recyclage", explique le constructeur. "Le nouveau procédé de lavage à chaud que nous allons y installer va remplacer un système pilote que nous avions développé pour le traitement à chaud des résines polyoléfines. Il s’agit d’une technologie dernier cri telle que nous l’implantons dans les unités de recyclage à grande échelle".

C’est ainsi que la ligne tout entière, qui intègre notamment un procédé de lavage par hydrocyclone, permet de tester le traitement des films plastiques et des plastiques rigides avec un débit allant jusqu’à 1 t/h. Conçue pour un fonctionnement en continu, l’installation de lavage à chaud est elle aussi calibrée pour absorber ce débit.

Herbold entend ainsi vérifier comment améliorer la qualité finale des plastiques recyclés. Assez usité dans le recyclage du PET, où le lavage à chaud est habituellement utilisé pour ôter les étiquettes collées sur les bouteilles, ce procédé est de plus en plus sollicité pour le nettoyage d’autres types de résine, polyoléfine et autres. "Là où des résidus complexes, des contaminations lourdes, des odeurs persistantes peuvent être éliminés. Le lavage à chaud apporte une réduction considérable de la contamination organique", conclut le constructeur.

Dans la même rubrique