Marrel : Ampliroll et BAE

Parmi les leaders mondiaux des bras de levage hydrauliques, le constructeur français Marrel introduit une nouvelle segmentation de sa gamme Ampliroll, désormais répartie entre trois familles de produits : les outils "Urban", de l’AL3PA à l’AL6 pour les châssis des véhicules de 3,5 t à 7,5 t, la série "Flex", de l’AL6 à l’AL12 pour châssis de 7,5 t à 14 t de PTC et les équipements "High", de l’AL14 à l’AL28 pour châssis de 16 t à 32 t.

C’est d’ailleurs dans cette catégorie que les "best-sellers" de la marque pour le secteur du recyclage et de l’environnement se situent. De fait, les Ampliroll AL18 et AL20, avec respectivement 18 et 20 t de capacité de charge, se destinent aux châssis 3 essieux de 26 t de PTC qui sont les plus utilisés pour la collecte de déchets.

"Avec ou sans potence articulée, ils sont disponibles dans une très grande variété de configurations. L’AL20 offre par exemple 25 longueurs différentes pour s’adapter aux caissons allant de 3,8 m à 8 m. Les plus grandes longueurs sont peu utilisées en France mais sont destinées à des marchés utilisateurs de caisses longues de plus de 7 m, voire habitués à des carrossages sans porte-à-faux du caisson", précise Marrel avant d’ajouter que de nombreuses options sont disponibles : verrouillage hydraulique avant du caisson, vitesse rapide de déploiement, commande électrique séquentielle, etc. Par ailleurs, pour répondre aux besoins de la collecte des déchets, Marrel propose à ses concessionnaires un système universel de bâchage, compatible avec toutes les marques du marché, pour une protection des bennes. "Dans le cas du recyclage des métaux, les Amplirolls sont également associés à des grues de recyclage ou des grues en Z de la gamme Fassi", ajoute le constructeur.

Marrel annonce aussi le lancement en 2021 d’une nouvelle génération de barres anti-encastrement (BAE) développée pour répondre à l’entrée en application de la règlementation européenne 58R03 prévue pour le mois de septembre 2021. "Cette réglementation exigeait une reconception complète des BAE afin de renforcer de 80% les efforts admissibles par ces barres en cas de collision", explique Marrel dont le bureau d’études a réussi à répondre à toutes les exigences de la norme sans alourdir significativement ses BAE afin de ne pas perdre en charge utile. "En plus de la version fixe, nous proposerons toujours une version Panto, repliable hydrauliquement en pantographe pour permettre la prise et la dépose des caisses", reprend le constructeur, qui entend introduire de nouvelles versions de BAE télescopiques manuelles et "Finisher" pour les activités TP. "Cette nouvelle génération offre des performances de anticorrosion renforcées et sera pré-assemblée et peinte en usine pour permettre un gain de temps au carrossier lors du montage sur camion", conclut Marrel.

Dans la même rubrique