Seram : gammes améliorées

Fabricant d’outils de manutention depuis 1973, Seram a choisi l’électricité pour alimenter ses grues. "Dès 1984, nous avons pensé à des grues plus grandes, avec une capacité de charge plus importante", explique le constructeur catalan. "Nous avons alors inventé la grue électrique équilibrée - brevet exclusif pour Seram - qui nous a permis de réduire de manière importante la taille de nos motorisations, et donc la consommation électrique des machines. Nos grues électriques équilibrées représentent 70% d’économie d’énergie face à une grue thermique, et 50% d’économie d’énergie face à une grue électrique non équilibrée".

Ces engins bénéficient en outre d’autres avantages comme une maintenance à moindre coût : pas de frais de gasoil, de remplacement de filtres gasoil, d’huile moteur, remplacement filtres d’huiles moteur… "Nos grues de manutention n’émettent pas de gaz carbonique et leur fonctionnement est silencieux", insiste Seram, qui a construit au début de l’année 2020 un deuxième site de production à Rivesaltes pour répondre aux demandes croissantes de grues et de convoyeurs.

C’est aussi en 2020 que le constructeur a introduit une série d’innovation sur ses grues équilibrées. Une nouvelle gamme de machines pour lesquelles le confort est amélioré, ainsi que leur efficacité notamment via les performances du système hydraulique des grues. "Nous avons rehaussé et avancé la cabine afin d’optimiser la visibilité de la zone de travail, permettant ainsi d’avoir une vision panoramique sur le chantier", poursuit Seram, qui a aussi aménagé un local technique sur ses nouvelles grues. Cet espace intègre toute la partie électrique et hydraulique - groupe motopompe, refroidisseurs, armoire électrique… - ce qui contribue à préserver ces organes des intempéries et à faciliter leur maintenance. Par ailleurs, un escalier d’accès facilite et sécurise l’installation des opérateurs à leur poste de travail.

Des perfectionnements non seulement introduits sur les grues de manutention mais aussi sur d’autres équipements comme les convoyeurs. "Nous avons renforcé la structure des tapis afin qu’ils soient plus performants face à des cisailles et des broyeurs de plus en plus puissants", détaille Seram qui a également ajouté à ses convoyeurs des bacs de récupération des terres, ce qui facilite le nettoyage du chantier. Enfin une passerelle a été ajoutée pour rendre la maintenance plus aisée. Et pour répondre aux besoins des aciéristes qui souhaitent avoir une ferraille le plus propre possible (sans terre, ni sable) le constructeur propose des tables vibrantes équipées de cribles et des électro-aimants.