Seine Maritime : DS Smith investit dans le biogaz pour sa papeterie

Le 16/09/2021 à 17:04  
Papeterie DS Smith de Rouen

Fondée en 1928, la papeterie DS Smith de Rouen a été, dès 2002, la première papeterie au monde à produire du papier léger recyclé (90g) destiné à la cannelure du carton ondulé. Cette innovation, désormais un standard chez les fabricants de PPO a permis de réduire de 15% le poids moyen du marché. Spécialiste de renommée mondiale ce fournisseur d'emballages en carton dont les activités s'appuient sur le recyclage et la fabrication de papier, a investi 7,5 millions d'euros dans l'extension de son installation de traitement anaérobie.
 
L’investissement de DS Smith – l’un des leaders dans la fabrication d’emballages en carton – pour la papeterie de Rouen permettra au site industriel de produire de l’énergie verte à partir de 100% de ses eaux usées. Ces nouvelles installations permettront également d’améliorer la qualité de l’eau rejetée et ainsi, de favoriser l’économie circulaire et de prendre de nouvelles mesures pour atteindre les objectifs de DS Smith en matière de neutralité carbone.
Le processus des nouvelles installations de traitement anaérobie utilise des micro-organismes, qui agissent en l'absence d'oxygène, et génère du biogaz. Celui-ci est ensuite converti en énergie durable par IDEX, partenaire de DS Smith et acteur de l’exploitation des énergies renouvelables, pour fournir de l'électricité verte aux foyers et aux entreprises de la région normande.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique