Péna frappe encore… très fort !

Le 30/04/2009 à 19:51  

Péna frappe encore… très fort !

Marc Péna Et une corde de plus à l’arc de Marc qui continue à se démarquer, et qui n’en a apparemment pas marre que l’on parle de ses entreprises, au sens propre comme au sens figuré. Figurez-vous qu’il vient d’inaugurer la petite dernière, une installation baptisée « Déchets Services 12 », rachetée en 2007, et qui, une fois passée au crible des techniciens du groupe, a définitivement quitté l’ère artisanale pour adopter celle de la modernité. Les dieux du recyclage étant de la partie, la journée s’est déroulée en présence de très nombreux élus et institutionnels radieux, sous un soleil rayonnant, tout comme le patron du Groupe, Marc Péna en personne…

Frédéric Fages Au total, une centaine de personnes avaient fait le déplacement du côté de La Glèbe, sur la commune de Savagnac à quelques encablures de Villefranche de Rouergue, en Aveyron.

Après que l’assemblée ait été accueillie comme il se doit, on rappelait l’histoire du groupe, présentait ses activités et notamment celles concernant les déchets dangereux et les déchets non dangereux (voir "Déchets : que reste-t-il de nos amours?")

Frédéric Fages, Directeur du site Déchets Services 12 ayant décrit l’activité du groupe sur la région Midi Pyrénées, il cédait la parole à Caroline Baron, Chargée de projet, qui profitait de la journée pour décrire l’activité d’Amendor, visant la conception d’unités de compostage, et ce, du fait qu’une nouvelle unité est en cours de réception dans le département, du côté de Marcillac Vallon.

A la suite de quoi, Cédric Desforges, Responsable d’exploitation Coris, présentait l’activité concernant la fabrication du combustible de substitution à partir de DND, car il est don de dire et redire qu’« il y a de l'énergie dans les déchets. Encore faut-il être capable de valoriser ces derniers». La mise au point de ce produit a, en effet, nécessité de longs mois de recherche, l’entreprise touchant au but avec, in fine, la conception d'un combustible de substitution à l'énergie fossile. D’où la volonté de bien expliquer aux édiles, confrontés au problème de la gestion des déchets, que « des gisements de déchets, il en existe partout, et que viendra le moment où les décharges devront être fermées »…

Or, le stockage des déchets est considéré comme véritable casse tête dans la région ; ce ne sont pas les riverains qui démentiraient, d’autant que la crise se situe à l'échelon départemental, autour du centre du Burgas ou encore de Solozard, pour ne pas les nommer.

Dans ce contexte, le recyclage débarquant en qualité de sauveur de la situation a nécessairement intrigué, puis attiré et pour finir, persuadé qu’il est une nécessité…

Marc Pena, qui avait, fin 2007, racheté la société villefranchoise Déchets Services 12, en est convaincu, ravi de répéter ô combien l’entreprise a «la culture du recyclage » dans la peau…, d’où les multiples facettes qu’elle a su construire au fil des années : du recyclage des métaux à celui des déchets dits ultimes, que de chemin parcouru pour bénéficier de la reconnaissance des compétences qui sont les siennes aujourd’hui…

C’est donc tout naturellement que Marc Péna concluait cette première partie en présentant aux élus régionaux et locaux la nouvelle activité de la société qui vise la conception d’unité de traitement des déchets ménagers (Tri mécano biologique/Compostage de la FFOM / Fabrication de combustible avec la fraction synthétique).

L’auditoire était d’autant plus attentif que la problématique que connaît aujourd’hui l’Aveyron en matière de traitement des déchets ménagers, n’est pas piqué des vers : de par la fermeture programmée du principal centre d’enfouissement de la région, en 2013, il est plus que temps de se pencher sur le problème de l’alternative au traitement classique des OM…

coupure du ruban Puis ce fut le coupé de ruban (en film PE issu du recyclage, s’il vous plait) par Marc Péna et les représentants des quatre co-financeurs que sont M. Bardou (Ademe), Patrice Couronne (président du Sydom de la Communauté de communes du Villefranchois), M. Lalle (Vice-président du Département Aveyron) et Mme Marcel (Vice-présidente de la Région Midi Pyrénées)

Après une visite guidée ayant pour vocation de présenter les évolutions du site au cours des deux dernières années,

avant - après

la parole était ensuite donnée aux élus et co-financeurs du projet qui ont, de manière unanime, félicité Marc Péna et toute son équipe, pour leur implication dans le domaine du recyclage et plus particulièrement pour la recherche menée en termes de valorisation des déchets ultimes engagée.

Send this to a friend