Eaux usées : Veolia et l'IPMC traquent les variants

Le 05/02/2021 à 14:29  

Veolia et l’Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire (IPMC) de Sophia-Antipolis collaborent dans le séquençage des variants du SARS-CoV-2 dans les eaux usées. "Les premiers résultats d’analyse obtenus fournissent une vue instantanée très précise des différentes mutations du virus présentes sur un large territoire", indiquent-ils. Ces données mettent notamment en évidence l’incidence du variant britannique dans les eaux usées.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique