Ile de la Réunion : plus de 2 Mt de biomasses valorisables

Le 23/12/2020 à 17:24  

Bagasse, fourrage, déchets verts, effluents d’élevages, déchets alimentaires issus de la restauration ou des particuliers... Dans un contexte insulaire, la valorisation de ces biomasses revêt un intérêt particulier, notamment pour réduire l’utilisation d’intrants agricoles. Pendant trois ans, le projet GABiR (Gestion Agricole des Biomasses à l’échelle de la Réunion ), a mobilisé sur ce sujet les représentants du secteur de l’économie circulaire, qui rassemble plus de 8.000 personnes sur l’île de la Réunion.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique