REP : crise ouverte en quête de solutions

Le 29/06/2020 à 20:57  
Hôtel Matignon

Cinq structures nationales, Amorce, le Cercle National du Recyclage, UFC-Que Choisir, l'Union nationale des associations familiales et la CLCV, signent une missive sous forme de lettre ouverte à destination d'Edouard Philippe. En cause, une éviction planifiée à mettre en étroite relation avec le projet de réforme de la commission nationale de concertation des filières REP, et un sentiment d'exclusion clairement perçu comme une punition infligée sans avoir commis de faute par ces associations qui ont pour point commun de s'être « juste » farouchement opposées à la mise en place de la consigne des bouteilles en plastique lors de l'élaboration de la loi sur l'économie circulaire.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Send this to a friend