Déchets plastiques marins : la pêche est bonne, malheureusement...

Le 12/04/2021 à 14:49  

Six mois après le lancement du programme de sciences participatives Fish & Click, l’équipe du laboratoire "Technologie et biologie halieutique" de l’Ifremer de Lorient a reçu près de 700 signalements. 4.000 déchets d’engins de pêche ont ainsi été identifiés en mer et sur le littoral de Bretagne, de Normandie et des Hauts-de-France.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique