Pêche et aquaculture : les déchets plastiques à l'étude

Le 20/11/2020 à 17:06  
filets de pêche

Quelques milliers de tonnes estimées en France, chaque année, de filets, bouées, casiers, et autres cordages, suffisent à se plonger sur ce gisement de déchets plastiques marins, la France s'étant engagée à réduire (à terre et en mer) la dose de déchets plastiques non valorisés, prônant le recyclage et le réemploi, quand cela est possible, puisque raison il faut raison avoir garder.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique