Une nouvelle usine de CSR en Alsace

Le 13/07/2022 à 9:41  

Le projet de l'allemand B+T Group et l'entreprise alsacienne Schroll : construire une usine de préparation de combustion solides de récupération (CSR) sur le site de Pfastatt (Haut-Rhin).  

Cette nouvelle usine permettra désormais de traiter tous les déchets en tant que CSR. Ils seront broyés, triés, expurgés de toute matière d’origine fossile - les plastiques en particulier. La matière produite sera ensuite acheminée vers le site d’Alsachimie, à Chalampé, à une quinzaine de kilomètres. Elle alimentera ainsi une UVE (Unité de Valorisation Énergétique), en cours de construction par B+T Group. En effet, Alsachimie, l’un des plus gros consommateurs d’énergie en Alsace a besoin d’une énergie décarbonée et à meilleur prix.  Or, à l’heure actuelle, le site de Chalampé fonctionne au gaz. Grâce à cette nouvelle chaudière - un investissement de 115 millions d’euros -, l’entreprise pourra ainsi utiliser 30 % d’énergie provenant de matières recyclées. De quoi limiter, à terme, l’enfouissement des déchets et développer une alternative aux énergies fossiles. Après un investissement de 5 millions d’euros, la nouvelle usine entrera en service à la mi-août 2022. Les premiers essais débuteront à la mi-décembre 2022 pour un démarrage prévu début 2023. La nouvelle installation devrait être en mesure de valoriser 100 000 tonnes de déchets par an et de créer 20 emplois.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique