Nanofibrilles de cellulose : un potentiel prometteur

Le 29/03/2021 à 16:50  

Le 19 mars dernier, Gabriel Banvillet a soutenu une thèse de doctorat de l'Université Grenoble Alpes. Son sujet : l'application industrielle de prétraitements pour l'obtention de nanofibrilles de cellulose de haute qualité.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique