Acide acrylique : du pétrosourcé au biosourcé

Le 03/12/2020 à 14:46  

Innovation : Cargill, IFPEN (IFP Energies nouvelles) et Axens s’associent pour poursuivre le développement et la mise à l’échelle industrielle d’un procédé d’acide acrylique biosourcé, ce qui permettra des solutions plus durables adaptées à une large gamme de produits de consommation. L'enjeu est de taille, sachant que plus de 6 millions de tonnes d’acide acrylique fossiles seront produites cette année.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique