Recyclage papier : clap de fin pour Chapelle Darblay

Le 15/06/2020 à 20:41  
Papeterie Chapelle Darblay

VPK Packaging, qui avait repris le site UPM de Strasbourg, s'est intéressé au site dès lors que le géant mondial finlandais UPM a annoncé son souhait de le vendre, parce que désormais moins rentable. Mais la crise Covid-19 est passée par là, ce qui a freiné l'évolution de bien des dossiers et incité l'industriel à reculer (mais pas à renoncer au projet de rachat, selon les syndicats) probablement en attendant des éclaircies en raison d'une économie plombée pour une durée indéterminée. Le calendrier initial annonçait une fermeture du site à l'été 2020 dès lors qu'il n'y aurait aucun repreneur, avec le 15 juin comme date butoir pour confirmer ou non le plan social, signant la fin d'une longue et belle histoire.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique