Déchets dangereux : l'Afrique n'est pas une poubelle

Le 21/02/2020 à 16:49  

La troisième Conférence des parties (COP-3) à la Convention de Bamako a adopté une série de décisions renforçant leur engagement à empêcher le rejet déchets dangereux non désirés sur le territoire des pays africains et à promouvoir une gestion rationnelle des produits chimiques et déchets produits sur le continent.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique