Le projet PLASTIC réoriente une partie de son budget

Le 24/04/2020 à 14:58  

En Nouvelle-Aquitaine, 3,7% du budget du projet PLASTIC (PLan d’Action et de Sensibilisation au Traitement Individuel et Collectif des déchets), soit 11.850 euros, ont été réaffectés à l’achat et à l’acheminement de matériel pour protéger les professionnels de la gestion des déchets des villes de Kaya, Boussé, Banfora et Ziniaré (Burkina Faso) du Covid-19.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique