CSR : alternative pour limiter l’élimination

Le 10/01/2020 à 4:30  
En France, la capacité de production de CSR s’accroit de 100 000 à 200 000 tonnes chaque année.

Avec pour principal débouché la cimenterie, les recettes de CSR sont multiples. Produits à partir de déchets qui doivent être les plus secs possible, ils ne doivent pas incorporer de déchets dangereux (plastiques bromés et PVC notamment) et répondre à trois critères qualitatifs : pouvoir calorifique, absence de chlore et de mercure.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique