D3E : l'Europe doit lutter contre la criminalité et les transferts illicites

Le 21/05/2021 à 16:07  

Ensemble, les Etats membres de l'Union Européenne collectent et valorisent plus d'équipements électriques et électroniques mis au rebut que la plupart des autres pays du monde. Pourtant, l'UE risque de manquer les objectifs plus ambitieux qu'elle s'est fixés en la matière... Dans un nouveau document d'analyse, la Cour des Comptes européenne fait le point sur les défis à relever : faire appliquer les règles existantes, vérifier qu'elles sont respectées et lutter contre les infractions et la criminalité, comme les transferts illicites de déchets vers les pays extérieurs à l'UE.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique