Le gouvernement souffle le chaud et le froid sur la consigne

Le 10/01/2020 à 4:02  
Consigne

Décaler la mise en oeuvre de la consigne à 2023, lancer d’ici là des expérimentations avec les territoires volontaires, garantir la poursuite de la modernisation engagée dans les centres de tri en vue du traitement de tous les emballages en plastique : ce sont quelques-unes des annonces diffusées par le ministère chargé de l’environnement, à l’issue d’une réunion de concertation qui s’est tenue fin novembre 2019, avec la secrétaire d’État, Brune Poirson, et les parties prenantes, dont collectivités, organisations professionnelles et associations. Le gouvernement souffle le chaud et le froid sur la consigne

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique