Injection de biométhane : un premier bilan positif

Le 08/04/2021 à 14:13  

L’essor de la production de biométhane est à la fois une opportunité et un défi pour les réseaux de gaz qui doivent s’adapter pour l’accueillir. Le droit à l’injection, créé par la loi EGalim du 8 novembre 2018, poursuit un double objectif : diminuer les délais de raccordement des installations de production, tout en maîtrisant les coûts pour la collectivité. La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) dresse aujourd’hui un premier bilan positif de la mise en œuvre de ce nouveau dispositif.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique